top of page

En février, bas les masques!


Le voici arrivé le joli mois de février avec un peu de neige fondante, un vent un peu trop froid et les congés de carnaval qui prennent un peu d’avance avec les petits bobos, voire les bobos des petits qui nous obligent d’une manière ou d’une autre nous poser, nous reposer et… parfois poser plus clairement nos intentions.

Au carnaval, on porte des masques, on

joue un rôle, on fait la fête… L’occasion, en somme, de nous faire réfléchir sur le degré d’authenticité de nos choix, de notre manière d’être dans nos relations professionnelles, amicales, familiales, …

Quand sommes-nous nous-mêmes, ou nous-m’aime, comme diraient certains?

Et à quoi devons nous renoncer pour satisfaire les besoins d’autrui ?


Quels sont les masques que nous portons, pourquoi et surtout comment prendre de la distance avec eux?

Ainsi, certains se trouvent un peu trop colériques, “control-freak”, auto-saboteurs, rigides ou en-dehors du coup ou même de tout… et si c’était un masque, une protection contre une peur fondamentale qui vous glace mais qui peut fondre comme cette neige de ce matin dès lors qu’on l’accepte et qu’on laisse émerger notre moi authentique.

C’est un chemin vers l’authenticité, vers la reconnexion à soi, à sa mission de vie, que je vous propose de découvrir grâce à l’équi-coaching.

Tomber les masques et se  célébrer, voilà ce que m’inspire ce nouveau mois de février et ces quelques flocons.

1 vue0 commentaire

Commenti

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
bottom of page